La sémantique dans la rédaction d’une page web

9 avril 2020 in SEO



La sémantique dans la rédaction d’une page web

L’optimisation technique est souvent limitée dans ses résultats, parce que le contenu est lui-même inadéquat. A une époque, l’on pouvait tromper les moteurs de recherche en indiquant dans les balises un contenu qui ne figurait pas dans la page. Aujourd’hui, les moteurs de recherche et Google en particulier vérifient et mesurent la cohérence entre les balises et le texte visible de la page. Le référencement de sites web est plus que jamais une affaire de contenu, mais encore faut-il que le contenu de vos pages soit lui aussi optimisé. Voici quelques règles simples à respecter. Un sujet par Page

Une page web doit être conçue comme un texte journalistique : Un titre, des sous-titres, des paragraphes, des phrases courtes – et des mots clés mis en évidence. L’étiquette doit être conforme au contenu

Faites en sorte que les mots clés de vos balises « Titre », « Description », « Keywords » soient cohérents avec l’URL de la page. Faites en sorte que les mots clés de vos balises « Titre », « Description », « Keywords » soient également cohérents avec le texte de la page. Communiquer c’est répéter

Si votre site porte sur la direction financière et que votre page d’accueil ne comporte cette expression qu’une ou deux fois, en petits caractères et en bas de page, les moteurs de recherche (et les visiteurs) considèreront que cette page est moins pertinente que si ces mots étaient en début de page, et répétés 3 ou 4 fois. Dans vos répétitions, utilisez les champs sémantiques (singulier, pluriel, synonymes, notions liées, abréviations). La densité des mots clés qui se trouvent dans une page est mesurée par les moteurs de recherche, et c’est l’un des éléments de leur classement de la pertinence d’une page par rapport à une requête. Utilisez la typographie et notamment

Les balises « H1 »… « H6 » qui définissent les titres des paragraphes. Mettez en avant (gras, gros caractères…) vos mots clés, pas les mots passe-partout. Utilisez les liens et pas seulement le menu

Internet, c’est créer des liens. Par exemple, si votre site porte sur la Direction financière à temps partagé, toutes les occurrences de l’expression « Direction financière à temps partagé » devraient pointer vers la page du type « www.exemple.com/direction-financier… » Faites des liens

Tous les webmasters rêvent d’avoir un grand nombre de sites qui font un lien vers le leur. Si vous voulez que quelques sites fassent spontanément un lien vers le vôtre, soyez une référence. Et n’hésitez pas à faire des liens vers des sites de référence. Le reste viendra par surcroit. L’échange de liens est très consommateur de temps, très peu productif, et le recours à l’achat de liens (linkfarms) peut être considéré par les moteurs de recherche comme une tentative pour les tromper. Les pages ne sont pas seulement classées par « page rank », mais également et surtout par « trust rank » qui est un indice de crédibilité : Un lien du site de l’ONU vers votre site sera plus bénéfique pour votre classement qu’un lien d’un site quelconque. Soyez Correct !

Soyez sémantiquement correct, veillez à l’orthographe et à la grammaire. C’est important pour les visiteurs de votre site mais aussi pour les moteurs de recherche, cela s’applique donc également aux balises « meta ». Mais veillez également à ce que la syntaxe non visible, celle du code html soit aussi orthodoxe. (Validation W3C) Soyez systématique

La grande majorité des sites se bornent à optimiser leur page d’accueil et parfois le premier niveau de l’arborescence. Ce que vous faites pour la page d’accueil, faites-le pour toutes les pages de votre site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *